fbpx

©Émilie Grosset © Émilie Grosset © Émilie Grosset

Les contes zen

du potager

Tous publics à partir de 12 ans

> Show available in English

> Espectáculo disponible en español

Théâtre d’objets 
Courte forme à 2 acteurs

Dans Les contes zen du potager, les héros sont des moines ou des samouraïs; un légume, un fruit ou une douceur leur sert de corps, révélant leur caractère. Chaque intervention des manipulateurs se veut aussi assurée et minimale que le geste du calligraphe ou du cuisinier japonais, aussi rituelle que l’art du thé, aussi amusante et inventive que le permet l’art de l’objet !

Créée en 2018 par Olivier Ducas et Karine St-Arnaud, Les contes zen du potager se base sur des contes traditionnels zen. Cette forme a été développée lors d’un laboratoire collectif en novembre 2017. La création a déjà été présentée dans trois festivals au Canada: Marionnettes Plein la rue, Micro-festival de marionnettes inachevées et Festival international de marionnettes de Casteliers. Elle a aussi été présentée en Corée en octobre 2019 et au Théâtre Aux Écuries en février 2020.

Durée : 50 minutes

Une production Théâtre de la Pire Espèce

Texte Olivier Ducas, à partir de contes zen traditionnels
Mise en scène Olivier Ducas
Interprétation Olivier Ducas, Karine St-Arnaud
Collaboration à la création Karine St-Arnaud et Francis Monty
Direction de production et technique : Clémence Doray
À partir des objets du Temps des cigales
Production Théâtre de la Pire Espèce

 » Le Théâtre de la Pire Espèce renoue ainsi, lors de sa 20e année d’existence, avec ses racines, soit le théâtre de cuisine. Qu’il est charmant de voir les co-concepteurs et auteurs Karine St-Arnaud et Olivier Ducas manipuler (pour cette version), avec une précision exceptionnelle, oignon, oeuf, radis, melon d’eau et autre chou rouge pour incarner tous les personnages. Les deux comparses, à l’énergie comique habituellement débordante, doivent aussi marcher dans le « désert aride du zen » pour porter ce spectacle dans sa plénitude. »
David Lefebvre – MonThéâtre.Qc.ca – mars 2019

 » Dans les Contes Zen, la manipulation des objets se fait toujours sur un mode comique. Inspiré de l’esthétique japonaise, le spectacle surprend par l’alliance du récit clownesque et la lenteur du geste. « C’est un défi pour nous. On essaie de trouver le timing comique avec une texture zen », confie Karine St-Arnaud.
Oriane Moriett – Convergences – octobre 2018

 

Conception de l'affiche Francis Gélinas