Un p'tit cours ?

TAPPE X - une édition historique

Après le reccord d'ensoleillement de la précédente édition, Madame La Pluie, jalouse, a décidé que ce serait son tour de participer au tournoi en accompagnant de son enthousiasme de plus en plus marqué les matchs des participants jusqu'à une finale majestueuse ! On aurait aimé un peu plus de retenue de notre amie, mais que voulez-vous, on ne peut pas brimer une telle implication... Elle aura été favorable en tout cas à nos nouveaux gagnants, l'équipe de «On craint dégun » menée d'une main de maître par Thomas Gulian et Marcelle Dubois !

 

ÉDITIONS PRÉCÉDENTES :

Sous le soleil du TAPPE IX

La journée du 5 octobre restera dans les mémoires comme LA journée qui aura vu le légendaire Tournoi annuel de pétanque de la Pire Espèce se dérouler sans la moindre goutte de pluie et sous un soleil radieux. L'automne nous irait-il mieux que l'été ? Pour le teint bronzé c'est assuré. Pour ce qui en est de la victoire de la Pire Espèce, comment dire... nous préférons souligner que nous avons honoré notre (célèbre ?) galanterie envers les nouveaux participants. Après avoir été galants pendant 8 édition, pourquoi ne pas continuer une si (bonne ?) habitude.

Mais si le soleil ne s'est pas encore couché sur une victoire de la Pire Espèce, il a pourtant très bien réussi une excellente finale entre deux (très) jeunes nouvelles équipes : Les "Steack Big-dingue pétanque" et les "Watch Out le cochon v'la nos boules". Force est de constater que le TAPPE se renouvelle chers amis de la boule bien placée ! Si on se fie à la moyenne d'âge des compétiteurs, on pourrait presque parler d'un tournant historique du TAPPE en faveur de la nouvelle génération.

 

Le TAPPE devient biannuel

Après une année sautée en 2010, notre célèbre Tournoi Annuel de Pétanque de la Pire Espèce s'affirme dans sa "biannualité". Pas de TAPPE donc en 2012, mais ce sera pour mieux le fêter en 2013 ! Cela ne veut pas dire par contre que le-temps-qui passe-si-vite aura raison de notre passion de ce sport ensoleillé, que nenni. Et puis il faut bien qu'on vous garde entraînés si on veut maintenir la concurrence pour l'année prochaine. On vous donne donc rendez-vous pour une journée de pétanque amicale, le 29 septembre 2012, au parc Lafontaine, comme d'habitude.

Pic-nic maison, boisson distillée, boules du grand-père, enfants admissibles, et autres modalités pré-tappistes, on vous tient au courant des détails très bientôt !

Résultat de la compétition qui fut pas en baisse cette journée-là : après une finale reportée pour cause de départ imprévu des deux finalistes, l'équipe des Glands s'est vu remporter la victoire avec un dernier coup de maître (quoi que contesté...) dans l'allée de pétanque du théâtre Aux Écuries ! Enfin, un équipe de La Pire Espèce accède pour la première fois à la coupe tant désirée. Bravo donc à David Lavoie et à Alexandre Leroux pour cet exploit que l'on espérait plus. Mais la vraie compétition se tiendra en 2013. Sauront-ils conserver leur titre et l'honneur de La Pire Espèce par la même occasion ? À suivre au TAPPE IX...

 

TAPPE-VIII, une nouvelle dynastie ?

Le 3 septembre 2011 s'est tenu notre célèbre tournoi de pétanque de La Pire Espèce. Pour la première fois, les 22 équipes ont pu s'affronter sous un soleil rayonnant sans une seule goutte de pluie. Et pour la première fois, le tournoi a accueilli une nouvelle génération de gagnants avec les très doués Zéternels Zétudiants qui ont su brillamment déjouer les tirs et autres pointages de leurs adversaires.

Bravo donc à Benoît Durand-Jodoin et à Jean-François Ouellette pour leur exploit ! Serait-ce d'ailleurs le début d'une nouvelle dynastie de Tappistes ? Car fait étrange et remarquable, les gagnants de la finale B ne sont autres que Jean-François Ouellette (oui oui un autre) et Véronique Durand-Jodoin, la soeur de Benoît! Il faudra alors que La Pire Espèce reprenne son entrainement encore plus fort pour leur faire face au TAPPE suivant...

À l'année prochaine !

 

Un TAPPE-VII de boue, de sueurs et de patates au cari

C'est sous une pluie fine - mais constante - que s'est déroulé, le 29 août 2009, le septième Tournoi annuel de pétanque de la Pire Espèce, le TAPPE, présenté par Ricard. Nous pouvons désormais affirmer que le TAPPE est une tradition bien ancrée chez nos fidèles collaborateurs : parmi la trentaine d'équipes inscrites, sept des huit quarts de finalistes du tournoi 2008 étaient présents.

Le parc Lafontaine aura été le théâtre d'une série de luttes fratricides.

Ainsi avons-nous assisté à un des tournois les plus relevés de l'histoire du TAPPE. D'abord, après s'être fait ravir au cours de l'été son directeur de production lors d'une sournoise opération de maraudage du théâtre de Quat'Sous, la Pire Espèce, cornélienne, a vengé l'affront lorsque Les Sagouins de Saint-Jean (Francis Monty et Mathieu Gosselin) ont éliminé Louise et Raymond (l'équipe d'Éric Jean, champion 2008 !), qui étaient en route vers leur troisième finale en sept ans.

De l'autre côté du tableau, Les DG (David Lavoie et Pierre McDuff), alliant concentration martiale et technique de bowling (ou boulingrin ?), ont surpris même les analystes les plus aguerris en se frayant un chemin jusqu'à la demi-finale. Ils y ont affronté Kill Boule (champion de la finale B, en 2008) et sa star, Marcelle Dubois. Le DG des Écuries contre sa coordonnatrice artistique et collaboratrice de longue date : un autre face-à-face tragique. Le sort, dont le principal attribut est de toujours avoir raison, a fait pencher la victoire du côté de l'artistique, et Kill Boule est passé en un an de finale B à finale A.

Contre Les Sagouins de Saint-Jean, Marcelle Dubois en état de grâce et d'apesanteur, flanquée de l'impérial Frédéric Gosparini, a pointé avec une remarquable précision, ses boules faisant mouche à tout coup. Forcés de jouer de la « pétanque de rattrapage », Les Sagouins ont finalement dû déposer les armes, s'inclinant 13-7.

Après un premier tournoi remarqué en 2008, Les Plus Proches (Véronique Durand-Jodoin et Jean-François Ouellet) ont remporté la finale B avec panache.

Le troisième duel : Montréal-Québec !

Dans la tourmente des relations orageuses entre les maires au sujet des grands festivals, le théâtre Niveau Parking organisait, le même jour que nous, son... tournoi de pétanque bénéfice. Simple hasard ? Ou affront planifié, encouragé secrètement par le roi Labeaume pour porter un coup décisif à la métropole ? Nous n'en resterons pas là !

Merci à tous les participants ! Et merci à Marie-Aube et son équipe de la cantine qui ont su donner à ce tournoi épique des airs de party de cuisine.

Accueil La Pire Espèce Tournées Spectacles Un p'tit cours ? Contact ...Et tout le reste