La Pire Espèce

La Pire Espèce est une confrérie de joyeux démiurges, artisans de l’insolite et partisans de l’hybride. Impertinent, festif et accidentellement érudit, son théâtre allie matériaux bruts et imagination débridée, foisonnement baroque et précision chirurgicale.

Depuis 1999, la Pire Espèce emprunte ses techniques à différentes disciplines telles que la marionnette, le théâtre d’objets, le clown, le cabaret et le théâtre de rue. Elle s’applique à développer, en explorant le processus de création, un art vivant, novateur et accessible. Contournant l’illusion théâtrale, la compagnie souhaite établir un rapport direct avec le public, au profit d’une complicité avec le spectateur.

La Pire Espèce, c’est aussi dix-sept créations originales, une exposition, deux spectacles de rue et quatres cabarets; plus de 1600 représentations dont la moitié à l’étranger; des tournées récurrentes au Canada, en Europe et dans le monde; deux traductions espagnoles, trois traductions anglaises et une adaptation audacieuse pour sourds et entendants; cinq coproductions québécoises et internationales et de nombreux stages de perfectionnement pour les artistes et les enseignants.

La Pire Espèce est aussi une troupe engagée dans son milieu, à l’origine du plus volumineux abonnement de théâtre de création au Canada de 2004 à 2015 – Carte Premières – et membre fondatrice d’un nouveau lieu de création et de diffusion, incubateur de compagnies émergentes à Montréal – le théâtre Aux Écuries.

« Ils sont de la Pire Espèce... des séducteurs malgré eux, des manipulateurs d’émotions franches, des mixeurs de cuisine qui vous éclaircissent le beurre des sentiments avant de le monter en flocons d’étoile et de le brouiller en omelette ronde comme la Lune. Ils sont exactement comme on les a adorés à Verdun cet été pour une redite d’Ubu sur la table. Irrésistibles à tout âge. Parce qu’ils ne jouent pas un seul registre mais plusieurs la fois : tendent la cuillère du fantastique aux nourrissons, le bricolage légo aux jeunots, un attirail branché de caïds aux ados, et du 48e degré de références sexuelles aux adultes, de toute façon reconvertis l’instant d’un show en bambins s’esclaffant. Sans doute qu’ils serviraient aux aïeuls une marchette qui les ferait déambuler ivres de rire. »

Brigitte Manolo - DFDanse.com, novembre 2012

Ses spécimens

Accéder à la page Contact pour joindre les membres de l'équipe.


Olivier Ducas
Créateur et codirecteur artistique


Photo : Mathieu Doyon

Olivier Ducas a étudié l’interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada. De sa rencontre déterminante avec Francis Monty naît, en 1999, le Théâtre de la Pire Espèce dont ils assument conjointement la direction artistique. Auteur, acteur, metteur en scène et manipulateur au sein de la compagnie, Ducas est cocréateur des spectacles du Théâtre de la Pire Espèce (Ubu sur la table, Persée, Gestes impies et rites sacré, L'anatomie de l'objet, Die Reise ou les visages variables de Felix Mirbt, Futur intérieur) dont les tournées se déploient au Canada, en Europe, au Mexique et au Brésil. En 2008, il écrit et met en scène sa première création solo, Roland, la vérité du vainqueur, une pièce de théâtre inspirée de la Chanson de Roland, créée pour deux acteurs-conteurs et adressée aux adolescents. En 2014, il renouvelle l’expérience avec Villes, co-créé avec la scénographe Julie Vallée-Léger, où il ajoute à ses chapeaux d’auteur et de metteur en scène celui d’interprète soliste.

En plus de ses activités créatrices, Ducas est aussi formateur en théâtre d’objets auprès de professionnels, d’enseignants en théâtre et d’étudiants.


Francis Monty
Créateur et codirecteur artistique


Photo : Mathieu Doyon

Diplômé en écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada en 1997, Francis Monty est un touche-à-tout du théâtre. La mise en scène, le jeu clownesque, la marionnette et ses nombreux projets d'écriture s'entrecroisent. En 1999, il fonde le Théâtre de la Pire Espèce avec Olivier Ducas et en partage depuis la direction artistique. Cocréateur des spectacles de la compagnie, il a notamment coécrit et mis en scène Ubu sur la table en 1998, Persée en 2005, Gestes impies et rites sacrés en 2009, Die Reise ou les visages variables de Felix Mirbt en 2011 et Futur intérieur en 2014. En tant qu'auteur dramatique, ses oeuvres ont été présentées au Canada, au Brésil et en Europe : Par les temps qui rouillent, Déclownestration, Traces de cloune, Romances et karaoké (qui lui a valu le Masque du texte original en 2005), Léon le nul, Ernest T. (nominé au prix Louise-Lahaye récompensant l'écriture jeune public québécoise), Petit bonhomme en papier carbone et Nous sommes mille en équilibre fragile.


Accompagnés de leurs nombreux collaborateurs artistiques:

Étienne Blanchette
Manon Claveau
Daniel Desparois
Mathieu Doyon
Thomas Godefroid
Mathieu Gosselin
Marcelle Hudon
Nicolas Letarte
Alexandre Leroux
Marc Mauduit
Julie Vallée-Léger

Et de leur équipe dynamique :

Marie-Christine André
Armelle Llop
Clémence Doray
Pascale Joubert


Soulignons également l'apport fondateur de notre forgeur d'idéal favori, David Lavoie, qui œuvra pendant plus de 10 ans comme directeur administratif de la compagnie et qui fut à nos côtés l'un des fers de lance de la création du Théâtre Aux Écuries et de l'abonnement Carte Prem1ères.

Ses prix

La qualité des productions du Théâtre de la Pire Espèce a été reconnue à travers plusieurs nominations et prix que la compagnie s'est vue décerner au Québec et en Europe.

Ubu sur la table
- Prix OFQJ-RIDEAU, catégorie création (2003)
- Prix de la critique au Festivalul International de Teatru Atelier à Baia Mare en Roumanie (2007)
- Prix du meilleur spectacle à l’International Puppet Theatre Festival de Plovdiv en Bulgarie (2010)
- Mention spéciale du jury pour l'innovation de la manipulation des objets au Festival international des théâtres de marionnettes "Visiting Arlekin" de Omsk en Russie (2013)

Monsieur Ratichon dans… La vie est un match
- nominé au Gala des Masques pour la meilleure conception sonore (2006)

Roland, la vérité du vainqueur
- Prix Accès culture à la bourse RIDEAU (2009)
- nominé dans la catégorie "Meilleur spectacle jeune public" par l'Association québécoise des critiques de théâtre.

Gestes impies et rites sacrés
- Néo-Cochon pour l'innovation théâtrale (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2010)
- Cochon de chiffon pour les meilleurs costumes (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2010)

Die Reise ou les visages variables de Felix Mirbt
- Cochon coopération pour la meilleure cohésion d'équipe (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2012)
- Cochon tapageur pour la meilleure conception sonore (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2012)
- Cochonnette vedette pour la meilleure actrice (Marcelle Hudon) (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2012)
- Cochonnailles pour la mention spéciale du Jury (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2012)

Petit bonhomme en papier carbone
- Cochon d'or pour la meilleure production (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2014)
- Cochon dramatique pour le meilleur texte (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2014)
- Cochon tapageur pour la meilleure conception sonore (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2014)
- Cochon plastique pour la meilleure scénographie, partagé avec le spectacle Villes (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2014)

Villes, collection particulière
- Cochon plastique pour la meilleure scénographie, partagé avec le spectacle Petit bonhomme en papier carbone (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2014)

Futur intérieur
- Cochon tapageur pour la meilleure conception sonore (Gala des Cochons d'or de Carte Prem1ères 2015)

Accueil La Pire Espèce Tournées Spectacles Un p'tit cours ? Contact ...Et tout le reste