Journal de création de La Pire Espèce | Les études pancanadiennes
81
archive,category,category-les-etudes-pancanadiennes,category-81,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_hidden,vertical_menu_hidden_with_logo, vertical_menu_width_260,qode-title-hidden,overlapping_content,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

Journal de création
Les études pancanadiennes

PRÉSENTATION DES ÉTUDES

Olivier – C’est quoi une Étude, Francis?
Francis – Oui, c’est une bonne question Olivier.
Olivier – C’est comme en musique!
Francis – Étude pour la main gauche, hen, au piano, étude… étude pour la main droite…
Olivier – Oui parlons plutôt du principe, Francis.
Francis – Oui bien sûr. Le principe c’est de passer du temps sur des questions pointues qui nous intéressent à La Pire Espèce, et d’inviter des gens à partager ces questionnements-là avec nous.
Olivier – Pour pas toujours travailler avec les trois mêmes acteurs… Qu’on aime beaucoup, c’est pas ça…
Francis – Ça renouvelle le lot de blagues dans la compagnie.
Olivier – Bien rattrapé.
Francis – Merci.
Olivier – Oui, donc ça nous permet de rencontrer des gens qui viennent de d’autres horizons, d’autres disciplines.
Francis – Danse, musique, vidéo,
Olivier – Marionnettes.
Francis – Oui, cette sous branche du théâtre d’objets. Cet enfant pauvre.
Olivier – N’entrons pas là-dedans.
Francis – Pourquoi?
Olivier – Oui, alors il est important de dire qu’à la fin de l’Étude on ne vise pas un résultat, l’idée n’est pas de faire un spectacle, mais plutôt de nourrir les questionnements. Ça permet de développer des pistes qui seront peut-être recyclées ailleurs.
Francis – Mais peut-être pas. Peut-être jamais jamais jamais.
Olivier – Et c’est pas ça qui compte. Ce qui compte c’est de réunir des artistes, disons-le, de rassembler des chercheurs en arts, souvent dispersés et isolés, et de fournir le cadre pour une mise en commun des expertises.
Francis – C’est ça.



 

La connaissance – TEDx

En janvier dernier j’étais à Vancouver avec un groupe d’experts pour une phase de recherche fondamentale. Ce qui était attendu d’eux : partager et développer la connaissance. J’ai eu la chance d’observer les mécanismes de leur créativité individuelle et collective. J’en retire des constats tellement simples...

Lire la suite...

Journal – 21 mai 2020

Retour sur les notes du 5 février : L’adaptation - Dans le cadre de l'étude réalisée à Vancouver en janvier/février 2020 - Qu’est-ce que le cœur d’un texte? Où se trouvent ses poumons s’il a un souffle? L’essentiel est-il toujours dans le corps du texte? Quelle attention accorder à l’entête...

Lire la suite...

Crédit photo : Mathieu Doyon
À qui est cette maison que tu me décris ?

Entretien avec le portrait 4x6 de Gaston Bachelard Propos recueillis le 8 décembre 2018 à Saint-Boniface   T.P.E. : Théâtre de la Pire espèce P.G.B. : Portrait de Gaston Bachelard   T.P.E. : Tout d’abord, merci infiniment d’avoir accepté notre invitation. Comment a été le voyage? Pas trop à l’étroit? P.G.B. : On s’habitue, vous savez. T.P.E. :...

Lire la suite...