Journal de création de La Pire Espèce | Le chemin d’Orphée : genèse d’une courte forme
16108
single,single-post,postid-16108,single-format-video,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_hidden,vertical_menu_hidden_with_logo, vertical_menu_width_260,qode-title-hidden,overlapping_content,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

07 Oct Le chemin d’Orphée : genèse d’une courte forme

WINNIPEG #1

Bien que les Études ne visent pas spécialement la création de spectacles, il arrive que parfois, comme accidentellement ou parce qu’on s’y attache, une courte-forme trouve son autonomie et demande à être rejouée.

 

HISTORIQUE

Étude PAROLE #2 – Juin 2016

Piste de recherche : livrer un récit à la façon d’un groupe de musique.

A été expérimentée une répartition des « rôles » selon l’instrument :

– le batteur donne le rythme de l’histoire, ses interventions verbales sont courtes et répétitives;

– l’instrumentiste « lead » détient le contenu de l’histoire, il mène la narration et s’offre des solos pour montrer son agilité et ses aptitudes d’improvisation;

– le bassiste accompagne la narration, souligne des éléments importants et annonce parfois ce qui s’en vient;

 

Étude PAROLE #3 – Mai 2018

Piste de recherche : pousser plus loin la recherche des « rôles », vers des fonctions plus narratives et moins musicales.

C’est sous la forme du « trio jazz » que les recherches reprennent. La pratique de l’improvisation et l’égalité des instrumentistes semblaient offrir un cadre plus fertile pour cette fois, non seulement pour livrer, mais construire le récit en groupe. Chacun son importance, et chacun ses solos. Nouvelle répartition des « rôles » :

Fonction 1 : faire avancer l’histoire, ramener à l’ordre, mener les passages en chœur.

Fonction 2 : mettre en contexte, souligner certains détails historiques, les figures de style.

Fonction 3 : comprendre et faire comprendre, poser des questions, faire voir.

 

Étude pancanadienne de WINNIPEG – Novembre 2018

Piste de recherche : développer une version « cinématographique » à partir du même texte et de quelques objets.

La logique de la répartition des rôles est maintenue et simplifiée :

Fonction 1 : responsable de l’histoire.

Fonction 2 : responsable du langage cinématographique, il nomme les plans, les effets.

Fonction 3 : responsable de l’ambiance sonore.

 

Spectacle Anatomie de l’objet, 5ème édition  : L’état des choses – Octobre 2019

Cabaret de courtes-formes.

Aucun commentaire

Publier un commentaire